J’ai commencé la musique au conservatoire d’Angers à l’âge de 6 ans, d’abord au violon puis à la guitare et au piano. Ma première grande émotion musicale me vint à l’écoute du « Concerto pour deux violons » de Johann Sebastian Bach, à partir de laquelle j’ai nourri une passion pour les orchestrations, l’harmonie, l’Opéra, les instruments à cordes et à vent. À l’âge de 18 ans, j’ai suivi un master de Création Musicale et Sonore spécialisé en MAO (Musique Assistée par Ordinateur) à Paris 8. Durant cinq ans, j’ai développé une curiosité et un amour des textures sonores, des sons électroniques et des outils informatiques dans la composition musicale. La découverte de la musique concrète m’a également apporté le goût d’une musique que je qualifierais « de terrain » et un grand amour de l’épure. À la suite de ce master, j’ai entamé une carrière d’auteure, compositrice et interprète avec mon album, « Le sentiment et les forêts », co-réalisé par Edith Fambuena (Alain Bashung, Etienne Daho, Pauline Croze, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine …) Mon expérience de la scène m’a permise de considérer ma voix comme un instrument mais aussi d’éprouver et d’interroger les exigences de l’attention chez l’auditeur. J’ai pu constater, par exemple, la puissance de certains silences qui interpellent plus que tout autre son.

 

Depuis quelques années maintenant, je me consacre principalement à la composition de musiques à l’image. J’ai composé des musiques de films documentaires, films d’animations, films de fictions, documentaires sonores, vidéos d’artistes, jingles pour la radio … 


À l’image de mon parcours, mon identité musicale a le regard romantique d’un Schubert et les joues rouges d’un son électronique aventureux.