COURSE À POIL

Nouvelle publiée dans la revue Jek Klak

Numéro 5 - Septembre 2018

"Au départ, l’adrénaline et le cortisol coulaient à flot, oxygénant mes muscles et affutant mes neurones. Après, il a fait noir : 

les yeux : c’est quoi ça putain ? 

le cerveau : une situation de danger, je vais diffuser de l’adrénaline pour y faire face. 

les yeux : putain mais c’est quoi ça, on va crever-là !?

le cerveau : …

« Je » ne voulions pas mourir à poil."